AJST: L’activité « Astronomie»

La section « Astronomie » offre aux jeunes l’occasion de se familiariser avec les différents objets célestes : galaxies, étoiles, planètes, comètes.  Au fur et à mesure de leur évolution au sein des clubs, les jeunes « astronomes » apprennent à reconnaître ces astres et à comprendre les lois fondamentales qui en régissent les mouvements.
Ces connaissances théoriques sont évidemment complétées par des activités pratiques d’observation ; du « tourisme céleste d’abord », puis chaque groupe se consacre aux objets qui le passionnent particulièrement. En été, toutes ces activités sont sanctionnées par « la nuit des étoiles », véritable fête astronomique réunissant les jeunes de tout âge ! Enfin, les phénomènes et curiosités astronomiques périodiques (éclipse, comète, essaim de météores) constituent aussi des occasions propices à l’acquisition de plus de connaissances….Quid de l’astronomie
Un peu d’histoire :

Dès les premiers moments de son existence sur terre, l’Homme a regardé vers le ciel par curiosité sur tout ce qui s’y passe, mais sans doute aussi par crainte des phénomènes météorologiques et astronomiques (éclair, tonnerre, éclipse, étoiles filantes et autres comètes). Et ce fût ainsi que naquit l’Astronomie ; et devint rapidement indissociable de la vie quotidienne des humains. De l’orientation temporale, au repérage de quelques étoiles (Sirius)  pour les travaux agricoles (Moisson), à l’orientation des voyageurs, et des marins surtout, grâce aux positions des astres, l’astronomie devint rapidement indispensable à l’Homo Sapiens et à ce qu’il devint par la suite. N’oublions pas, non plus, que les croyances religieuses associant astres, astrologie et divinités ont été pour beaucoup dans cet intérêt qu’accordaient nos ancêtres aux « curiosités » célestes.
Qu’est-que l’Astronomie ?
Initialement, c’est la Science qui étudie les corps célestes (ou astres). Mais, la masse d’informations acquises par l’Homme, l’immensité de l’univers et la diversité des « objets » qui le composent ont fait que  l’Astronomie moderne se subdivise en plusieurs disciplines :
· Astrométrie : « mesure » les positions des astres.
· Mécanique céleste : étudie les mouvements célestes et recherche les explications mathématiques.
· Astrophysique : Détermine l’interaction entre la lumière et la matière stellaires et recherche la composition chimique et les propriétés physiques par analyse spectrale.
· Radioastronomie : Analyse et étudie les ondes radio venant des confins de l’univers en utilisant des radiotélescopes.
· Enfin, la Cosmologie qui s’intéresse aux théories et modèles de l’origine et de l’évolution de l’univers.Que font les Astronomes amateurs :
Contrairement aux autres domaines scientifiques, le nombre des Astronomes Professionnels ne dépasse pas les quelques milliers. Et l’étendue du « champ céleste » est si immense qu’il y a de la place pour tout le monde, et que les amateurs trouvent souvent quoi faire, et même quoi découvrir.! L’observation des météores (étoiles filantes) est un l’exemple type d’une activité astronomique où les amateurs apportent une contribution respectable. La « chasse aux comètes » en est aussi un autre : La comète Ikeya-Seki n’a-t-elle pas été découverte par deux astronomes amateurs Japonais, dont elle porte les noms, en plein jour, alors qu’ils observaient le disque solaire ?! Bonne chance pour les autres… !
Faut-il un équipement coûteux ?
Le premier « instrument optique»  d’observation fait partie de nos organes : c’est l’œil nu !
Si on arrive à reconnaître une grande partie de ce qui est accessible à notre vision, et en expliquer le pourquoi grâce à de petites connaissances mathématiques et physiques (du niveau lycéen), on peut se vanter d’appartenir, déjà, à la communauté « astronomes amateurs » !
Evidemment, progressivement l’appétit augmente et le besoin de recourir à l’instrumentation artificielle se fait sentir : une paire de jumelles, une lunette azimutale puis équatoriale, un télescope jusqu’à la visite d’un observatoire, etc.
Evidemment, rares sont les personnes qui ont les moyens de se payer un quelconque matériel, et de toute façon elles resteront limitées.
Alors, pour augmenter ses chances de disposer d’un matériel diversifié, coûteux, judicieusement choisi, et de côtoyer des animateurs « encadreurs » qualifiés, le tout dans une ambiance « bon enfant »,  l’idéal est d’appartenir à un club ou à une association.  Et c’est justement ce que vous trouverez au club ASTRO de « Jeunes-Science ».
Alors, qu’attendez-vous pour nous rejoindre !

Auteur:Moncef JENDOUBI
165966_475012765857616_840357628_n (1)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :